Solides

Cantine: à la carte ou au menu?

Le plus grand restaurant de France rouvre ses portes ce midi: la cantine scolaire. Sept millions de repas servis à chaque déjeuner, plus d’un milliard par an. En cette rentrée bizarre, l’organisation de ce moment-clé de la journée des écoles, des collèges, des lycées a suscité moult interrogations, et mobilisé la matière grise de ceux …

Cantine: à la carte ou au menu? Lire la suite »

Frustrations & promesses.

Le cassoulet, dans le four, a eu le temps de faire ses sept peaux. Pas vraiment un cassoulet, d’ailleurs; le cassoulet, c’est la ville, les restaurants, les chefs. Plutôt une mounjetado montagnarde, un plat de cuisinière rurale avec ce qu’il faut de carottes, de poireaux, d’ail, de tomata, de bouillon de pied de cochon. Je …

Frustrations & promesses. Lire la suite »

La viande, cette drogue.

Ayant le malheur d’être encore en mesure de faire le distinguo entre un garçon et une fille, la volaille qui fait (ou essaye de faire) l’opinion m’accuse fréquemment de genrisme. Voire de sexisme quand je m’extasie devant les avantages d’une femme. Afin d’échapper au bûcher, de prouver ma vertu à la Police de la Pensée, …

La viande, cette drogue. Lire la suite »

Olive

La décadence des Rois.

La nourriture dit beaucoup de nous, des peuples, d’une époque. Tenez, aujourd’hui, jour de l’Épiphanie, la galette des Rois que l’on tranche en famille, moment de communion, de partage, bien au delà de la religion. Eh bien, vous savez ce que j’ai découvert ? La dernière tendance, c’est la galette individuelle. Chacun son gâteau, chacun sa …

La décadence des Rois. Lire la suite »

André Daguin

Daguin, puis Michelin, et le tapin…

Je me souviens de cette soirée de juillet. C’était en 2014. J’étais encore meurtri par le lapin que mon père m’avait posé au réveillon précédent. Par d’autres lapins aussi, immunisés semble-t-il contre la myxomatose, pas la vérole. C’était à l’orée de la Gascogne, rive de Garonne*, Auvillar. Castañuelo, Andalou des campagnes de Cadix sacrifié à …

Daguin, puis Michelin, et le tapin… Lire la suite »

Du sang au sucre.

Et si, finalement, tous les détraqués psychiatrico-alimentaires, Vegan® & Cie, n’étaient que des victimes? Oh, ne comptez pas sur moi pour jouer le mauvais avocat, expert en enfances malheureuses et milieux défavorisés, pour défendre ces extrémistes, terroristes intellectuels, qui de plus en plus glissent de la divagation, de la diarrhée verbale au vandalisme débridé et …

Du sang au sucre. Lire la suite »