Mois : août 2020

Les drôles de vendanges d’un drôle de millésime.

Oh, je sais, je vais passer pour un snob, mais j’avoue qu’il y a des raisins qu’on regarde avec un tout petit peu plus de tendresse que d’autres. Ceux-ci par exemple, immortalisés aujourd’hui à Cornas chez Thierry & Théo Allemand du (célébrissime) domaine éponyme*. Reynard 2020. Déjà, on rêve, on se projette au fond d’un …

Les drôles de vendanges d’un drôle de millésime. Lire la suite »

Le petit chemin, l’espoir.

On parle de crise viticole, elle existe. De plans de soutien, tant mieux. Même si, forcément, dans un pays aux caisses vidées par tant de décennies de gabegie, de dépenses somnifères, analgésiques, calmantes, beaucoup les trouveront insuffisants. De quoi demain sera fait? Comment va-t-on payer l’ardoise? Rembourser le crédit à taux d’usure du cadeau empoisonné …

Le petit chemin, l’espoir. Lire la suite »

Vins à forte poitrine

La bipolarité du Monde émerveillerait si elle n’inquiétait. Nombreuses sont les occasions de le constater, je me contenterai des femmes et du vin. Enfin, les femmes, deux infimes minorités d’entre elles… D’un côté, des exaltées, table ouverte dans les médias, dopées par leurs tourments, leurs psychoses, leurs frustrations, une horde radicale féministo-puritaine qui fait de …

Vins à forte poitrine Lire la suite »