Mois : mars 2020

Réconcilier l’Homme et la Nature.

Chaque début de printemps, je suis émerveillé par la puissance, la générosité, la violence même de ce qui nous entoure. Une débauche d’énergie, l’éclosion, la croissance. Un peu à l’image de ces asperges sauvages qui, dès la fin de l’hiver, émergent, verticales, impavides des ronciers et des taillis.En cette année 2020, évidemment, notre rapport à …

Réconcilier l’Homme et la Nature. Lire la suite »

Frustrations & promesses.

Le cassoulet, dans le four, a eu le temps de faire ses sept peaux. Pas vraiment un cassoulet, d’ailleurs; le cassoulet, c’est la ville, les restaurants, les chefs. Plutôt une mounjetado montagnarde, un plat de cuisinière rurale avec ce qu’il faut de carottes, de poireaux, d’ail, de tomata, de bouillon de pied de cochon. Je …

Frustrations & promesses. Lire la suite »

L’abstinence, activité non essentielle.

Qui se souvient du #dryjanuary? De Soeur Sourire, AKA Agnès Buzyn, faisant ostensiblement la gueule parce que le gouvernement français ne l’avait pas suivie dans cette belle aventure*? Des puritain.e.s anti-tout, anti-France, anti-mâle blanc dominant etc, vomissant leur haine sur les réseaux sociaux**?Que c’est loin tout ça… Alors qu’en France chacun a raisonnablement pris ses …

L’abstinence, activité non essentielle. Lire la suite »

Le vin est un voyage.

Oh, vous le savez, je n’éprouve pas un amour immodéré pour la clique des prétendus Masters of Wine, leur scolastique surannée, para-commerciale, le vieux monde magouilleur qu’ils symbolisent dans le Mondovino, bref pour tous ceux qui rendent le vin chiant. Pourtant, ce matin mes pensées se tournent vers celui qui fut leur leader, Michael Broadbent …

Le vin est un voyage. Lire la suite »