La maladie des transports.

Le vin est une fête. Et malgré tous les errements, tous les trafics, l’arrivée du beaujolais-nouveau demeure une fête dans la fête. Avec tous ses codes, d’ailleurs, ses légendes comme les habituels avis d’expert sur le « goût de banane »*, et parfois ses mauvais côtés qui contrairement à la gueule-de-bois peuvent précéder le troisième jeudi de …

La maladie des transports. Lire la suite »