« Bonne dégustation ! »

Au restaurant depuis trop longtemps, chez certains cavistes ensuite, et même désormais dans certains commerces de bouche qui se veulent distingués, c’est la phrase qui tue, assortie au pantalon tergal noir / socquettes tennis des loufiats boutonneux d\’antan. Tellement ampoulée, lourdingue, mécanique (déplacée aussi*) qu’un auteur de talent, Fabrice Caro, alias Fabcaro, va l’intégrer dans …

« Bonne dégustation ! » Lire la suite »

La Bourgogne ne perd plus le Nord.

Ouf! Le ridicule ne tue pas, mais on n’est pas passé loin. Finalement, l’INAO s’est ravisé, Chablis et toutes les frétillantes AOP du nord de la Bourgogne, dont certaines historiques, ne seront pas exclues de l’appellation régionale. La directrice de l’Institut National, Marie Guittard, a décidé d’éteindre le feu*, il est vrai qu’une légitime colère …

La Bourgogne ne perd plus le Nord. Lire la suite »

Nature, mais interdit aux snobs.

Les franc-buveurs le savent, deux parasites majeurs peuvent irrémédiablement corrompre le vin: l’argent (bon serviteur mais mauvais maître) et plus encore les mondainvineux. Car le snobisme, effectivement, fait des dégâts colossaux. Panurgisme, évidemment, suivi d’une profonde altération du jugement, voire cécité, anosmie et agueusie. Le phénomène a été longuement observé du temps de grand-papa, il …

Nature, mais interdit aux snobs. Lire la suite »

Ce qu’on (ne) regrettera (pas) de l’Anglais.

Oui, c’est un pincement au coeur, la sensation d’un immense gâchis, la désagréable impression que le vent mauvais souffle de plus en plus fort, de plus en plus près. Officiellement, la Grande-Bretagne quitte le navire communautaire, lancé tant bien que mal pour éviter que l’Europe ne connaisse à nouveau les grandes boucheries dont elle avait …

Ce qu’on (ne) regrettera (pas) de l’Anglais. Lire la suite »

‘La Chapelle’ convertie à LVMH ?

C’est une rumeur, une folle rumeur qui enfle dans le Mondovino de luxe. Après Hennessy, Moët, Cheval-Blanc, Yquem ou le Clos des Lambrays, Bernard Arnault et son groupe LVMH s’apprêteraient à mettre le grappin sur une des marques françaises les plus renommées, Paul Jaboulet Aîné. En l’état, une proposition aurait été faite à Jean-Jacques Frey …

‘La Chapelle’ convertie à LVMH ? Lire la suite »

Fake news, vraie pub.

Sur l’échelle de la coolitude, du marketing de la coolitude, on est au top. Avec le dernier spot du hard-discounter ALDI, toutes les cases sont cochées. Traitement vidéo vintage? OK. Voix-off avec phrasé délicatement zyva? OK. Carte Millenial? OK. Message revendicatif genre jiléjône? OK. Sur-représentation de la diversité? OK. En fait, si l’on excepte, à …

Fake news, vraie pub. Lire la suite »

Pas de taxe US sur le vin français ?

C’est sur Internet, sur ces réseaux sociaux que les vignerons français ne fréquentent peut-être pas assez qu’est tombée la nouvelle: Donald Trump Jr et Emmanuel Macron ont commencé à discuter en vis-à-vis de la menace de guerre commerciale dont une bonne partie des vins français allaient faire les frais. À la base du conflit, la …

Pas de taxe US sur le vin français ? Lire la suite »

Sociologie (de comptoir) du prohibitionnisme.

Cent ans tout juste. C’est le 17 janvier 1920 qu’officiellement les États-Unis d’Amérique sont devenus dry. La fin d’un long processus, d’un long et saint combat pour les ligues de tempérance, les clubs puritains, les associations hygiénistes afin que soient interdites les « liqueurs toxiques ». La Prohibition, inutile de vous raconter la suite. Ce n’est plus …

Sociologie (de comptoir) du prohibitionnisme. Lire la suite »

Les villes à la campagne.

J’ai eu la chance de vivre dix ans dans une des villes les plus polluées d’Europe. Y voir une mouche constituait, sinon un émerveillement, au moins une surprise. Seuls les humains et les rats résistaient à une concentration de gaz d’échappement soigneusement entretenue chaque jour par une population réfractaire au vélo, aux transports en commun, …

Les villes à la campagne. Lire la suite »

#fatjanuary

Sommes nous condamnés à devenir des enfants débiles, des êtres faibles, immatures, que l’on doit protéger de tout? À certains égards, le « cauchemar climatisé » qu’évoquait Henry Miller au début des années 40 a déjà commencé. Sous la forme d’un enfer aseptisé où l’on nivelle, de préférence par le bas, où l’on veille à ne surtout …

#fatjanuary Lire la suite »